dv lottery

L’audience du 27 août voici ce qui s’est passé

Notes d’audience de poursuite

Je vais écouter l’audience et prendre des notes ici pendant que l’audience se poursuit. Je ne pourrai peut-être y assister que pendant une heure, donc après cela, j’apprécierais que les autres puissent ajouter des commentaires sur les progrès. MAIS pour que ce soit clair, veuillez TENIR VOS QUESTIONS jusqu’à la fin de l’audience, de sorte que les seuls commentaires soient les personnes qui ajoutent des notes au profit de ceux qui ne peuvent pas écouter.

Vous pouvez actualiser cette page pour les mises à jour en direct.

Mes notes de temps sont basées sur mon fuseau horaire – Pacifique.

J’utiliserai les abréviations suivantes:

JM – Juge Mehta

Gov – Avocats au nom du gouvernement

PL – Avocats des plaignants qui peuvent être l’un des différents avocats.

Avocats pour PL dans l’ordre de parole:

Rafael Urena

Charles Kuck

10h07 – Difficultés techniques entraînant un léger retard.

10:09 – Charles Kuck est probablement en train de renvoyer son informaticien en ce moment.

10h12 – semble que l’audience durera au moins 90 à 120 minutes.

Il suffit de configurer l’ordre d’appel pour les multiples cas qui sont entendus aujourd’hui.

10:16 – Le microphone JM est plutôt étouffé

PL expliquant qu’ils acceptent que l’OE a été «correctement mis en œuvre» mais que l’intention ou l’effet des OE était le problème

10h21 – JM cherche à clarifier que l’État n’attribue pas de visas pour le moment et PL se réfère à certains des documents / câbles divulgués

PL soulignant que même si une poignée de cas ont été jugés, cela reste un énorme blocage dans la grande majorité des cas (rappelez-vous qu’il s’agit de cas de DV et non DV)

PL faisant valoir que l’administration a outrepassé son autorité lorsqu’elle a cessé de statuer sur des affaires, alors que l’administration n’avait que le droit d’interdire l’entrée (et aurait donc dû continuer à juger les affaires).

10:27 JM remet en question les «mécanismes» du fonctionnement de l’entrée par opposition à l’arbitrage.

JM a déclaré qu’il était logique que les cas DV veuillent se voir attribuer le visa (sans pouvoir entrer aux États-Unis), alors que la logique pourrait ne pas s’appliquer à d’autres types de cas. Il «teste» la théorie pour voir la portée ou la puissance de l’argument avancé.

JM comprend clairement l’aspect du délai déraisonnable de l’affaire qui se rapporte particulièrement à DV.

JM demande des cas DV – que demandez-vous – quel remède? PL répondant qu’il veut forcer le gouvernement à juger les affaires (accéléré).

1182F

JM / PL discutant de l’ajout d’une condition d’éligibilité supplémentaire (dispense d’intérêt national) – que PL décrit comme incorrecte.

JM précisant que le congrès a le pouvoir d’ajouter des conditions, mais demandant comment le Sec of State peut le faire. Par exemple – le SoS pourrait-il ajouter unilatéralement une règle chaque fois qu’il le souhaite – le Congrès a-t-il donné cette autorité?

PL expliquant que le refus de délivrance est une «condition» supplémentaire – qui est illégale. JM ordonne à PL de se référer à cette partie de la plainte.

10h39 – transfert à Charles Kuck. Allez Charles !!!!

Merci Charles d’avoir souligné le ton étouffé.

10h42 – Charles explique que le «slowalking» des cas a commencé AVANT la crise du COVID. Il a tout à fait raison – et cela révèle les mauvaises intentions de l’administration.

Charles souligne que le personnel de l’ambassade est resté dans des postes à travers le monde. NZ, sans cas de COVID, ils n’ont pas statué sur des cas – pourquoi pas. Clairement mauvaise intention.

OUI, il y a des cas en NZ – ils avaient 181 gagnants pour DV2020

Charles Kuck soulignant que l’administration a profité de la crise du COVIOD pour réaliser ce que Trump avait vraiment l’intention – de retirer les droits des élus.

JM enquête maintenant sur la mise de côté des visas pour l’année prochaine. C’est important!

Charles Kuck décrivant la demande qu’en raison de la mauvaise foi à l’origine du retard, cela ne devrait pas profiter à l’administration pour atteindre son objectif évident.

JM décrit le statut (loi) qui ne permet pas aux visas d’aller au-delà de la date limite.

Lisez aussi   Ds5540 :ce que vous devez savoir

Charles Kuck soutient que la mauvaise foi signifie que le tribunal a le pouvoir de prolonger le délai.

Charles Kuck demande deux commandes.

  1. Mandater (forcer) le gouvernement à juger les visas avant la date limite du 30 septembre.
  2. Si cela ne peut être fait, prolongez le délai (délivrez les visas rétroactivement)

10:54 quelqu’un doit couper le son!

10 h 56 PL s’exprimant pour clarifier que des mesures d’urgence peuvent être mises en œuvre.

JM demande pourquoi en faire une classe – RU faisant valoir qu’une injonction devrait être généralisée – donc juste pour tous.

PL soulignant que l’administration cherchait à réécrire des parties de l’INA (loi sur l’immigration) et que les OE étaient donc invalides.

Explorer un cas d’Hawaï pour tester la séparation des pouvoirs.

JM tente d’explorer le point central entre l’admission et l’admissibilité

JM est convaincu que 1182F donne le pouvoir de bloquer l’entrée aux États-Unis. Le DoS a utilisé ce pouvoir pour justifier l’arrêt de l’arbitrage / de la délivrance des visas.

Quelques discussions sur d’autres exemples où l’administration peut faire des choses «dans l’intérêt national». PL en soulignant que cela n’est pas censé avoir une portée «universelle».

Délégation signifiant congrès déléguant des pouvoirs d’administration. Il devrait y avoir des restrictions / limites à ce sujet, sinon le Congrès aura délégué tous ses pouvoirs – et ce n’est clairement pas ce que la constitution a l’intention.

11h15 nouveau PL commence à parler de «l’affaire Panda». Ce cas n’est pas lié à la DV. Mais des arguments similaires seront avancés.

Clarifications sur le libellé de la proclamation. Il s’agit de personnes qui étaient des employés H1-B – elles ont voyagé en dehors des États-Unis, et avaient maintenant besoin d’un «document de voyage» pour leur permettre de voyager. Ces personnes ont le statut H1-B – et travaillaient déjà aux États-Unis. L’affaire Panda devrait être un slam dunk.

L’affaire Panda est toujours en discussion. Intéressant – mais sans rapport avec DV.

11h30 JM va faire une pause de 10 minutes. Ils reprendront sous peu.

11:40 – sur le point de reprendre.

GOV – se présenter.

JM pose une question à l’avocat PL, M. Weldon. Pourquoi ont-ils besoin / méritent-ils une aide d’urgence (un processus spécial) plutôt qu’un traitement standard?

Weldon répond à cause du manque de temps.

Retour aux avocats du DoJ

Voici les arguments du GOV contre chacune des poursuites.

GOV confirme son erreur antérieure selon laquelle seuls 12k visas ont été délivrés – leur réponse précédente était trompeuse, car ils ne comprennent pas très bien le sujet, franchement.

GOV conteste la «qualité pour agir» ou l’absence de preuves fournies par les plaignants. JM n’acceptera probablement aucun de ces points.

Wow – Une équipe d’avocats de Trump doit être occupée à payer les strip-teaseuses.

JM demande si 4 semaines sont suffisantes pour délivrer les visas. Ce n’est pas assez de temps – mais c’est à cause des décisions des administrations.

GOV essayant de dire que les ambassades ne sont pas ouvertes – JM souligne que cela pourrait être traité…. (il fait référence à des mesures imaginatives, par exemple des interviews vidéo).

GOV fait référence au cas de Gomez comme étant problématique car il y a des MILLIERS de cas de DV – trop pour être traités en urgence. JM comprend clairement qu’au moins certains cas pourraient être traités – il y a donc cet aspect de la qualité pour agir.

GOV dit “c’est beaucoup demander”. Et que le fardeau incombe aux plaignants. JM posant des questions difficiles – faisant valoir qu’il devrait être possible de statuer sur l’affaire – les plaignants n’ont pas besoin de montrer qu’ils gagneraient.

GOV blâme COVID. Et le chien a mangé ses devoirs. Comme l’argument néo-zélandais antérieur, JM souligne maintenant que le Japon est capable de travailler.

Un autre avocat du GOV commence à parler. JM cherche à établir que la proclamation / l’OE peut être contestée si l’effet est illégal.

Ultra Vires = «agir ou agir au-delà de son pouvoir légal ou de son autorité».

JM soulignant que le traitement et l’arbitrage ont été arrêtés pour les candidats DV – GOV le décrit comme une «pause» parce que ceux-ci ne sont pas «essentiels à la mission».

Lisez aussi   Le juge DC protège les gagnants du visa de diversité contre l'interdiction

GOV a déclaré que les visas DV ne seront pas traités dans les 5 prochaines semaines en raison de la proclamation. Ceci est important pour établir que le préjudice est causé.

GOV se référant à 1201 (g)

g) Non-délivrance de visas ou d’autres documents

Aucun visa ou autre document ne sera délivré à un étranger si (1) il apparaît au fonctionnaire consulaire, d’après les déclarations dans la demande, ou dans les documents soumis avec celle-ci, que cet étranger n’est pas admissible à recevoir un visa ou toute autre documentation en vertu de la section 1182 du présent titre, ou de toute autre disposition de la loi, (2) la demande ne se conforme pas aux dispositions du présent chapitre ou des règlements édictés en vertu de celui-ci, ou (3) le fonctionnaire consulaire sait ou a des raisons de croire qu’un tel étranger est inéligible pour recevoir un visa ou tout autre document en vertu de l’article 1182 du présent titre, ou de toute autre disposition de la loi: à  condition, Qu’un visa ou autre document peut être délivré à un étranger qui relève de la section 1182 (a) (4) du présent titre, si cet étranger est par ailleurs en droit de recevoir un visa ou d’autres documents, sur réception d’un avis par le fonctionnaire consulaire du procureur général du don d’une obligation ou une entreprise qui fournit une indemnité comme dans le cas des étrangers admis à l’article 1183 de ce titre:  fourni plus, Qu’un visa peut être délivré à un étranger défini dans la section 1101 (a) (15) (B) ou (F) du présent titre, si cet étranger a par ailleurs le droit de recevoir un visa, sur réception d’un avis par le consulaire officier du procureur général de la remise d’un cautionnement avec une caution suffisante de la somme et contenant les conditions que l’officier consulaire prescrira, pour s’assurer qu’à l’expiration du délai pour lequel cet étranger a été admis par le procureur général, comme prévu à la section 1184 (a) du présent titre, ou à défaut de maintenir le statut sous lequel il a été admis, ou de conserver un statut acquis ultérieurement en vertu de la section 1258 du présent titre, cet étranger quittera les États-Unis.

JM sonde la délivrance de visas comme différente de l’entrée. JM soulignant que 1202 concerne la délivrance, tandis que l’administration a assumé les pouvoirs en vertu de 1182 (F) – concernant l’ENTRÉE.

Juste pour signaler – le juge sondera également des deux côtés. Lorsque les avocats des plaignants parlaient, il leur a posé des questions difficiles d’un point de vue opposé. Il fait maintenant de même pour sonder les avocats du GOV. On dirait qu’il a basculé – mais c’est normal.

JM demande à GOV de préciser où la loi dit que l’administration n’a pas à se prononcer – lorsque l’avocat du GOV a fait une pause, JM dit – «ne vous inquiétez pas, ce n’est pas là». Haha!

Le GOV fait un cas circulaire que les gens ne peuvent pas être émis, parce qu’ils ne peuvent pas être interrogés. Sheesh. Pourquoi donc? Mon enfant de douze ans discute mieux que ça. Attention, pour être honnête, ils n’ont pas grand-chose à défendre.

JM précisant que de nouveaux critères ont été introduits. Encore une fois, c’est un point important. Il résume les arguments à des points spécifiques. Simplifier les arguments pour pouvoir se prononcer sur des points clairs.

GOV essayant de dire qu’aucune nouvelle éligibilité n’a été introduite – JM demandant la loi qui explique cela, en ce qui concerne les H1 à titre d’exemple.

JM donne un autre exemple de blocage des immigrants si Trump dit qu’ils commettent plus de crimes que les résidents existants (connus pour être incorrects). Hypothétiquement, POTUS pourrait-il bloquer les immigrants pour cela, et un juge fédéral pourrait-il bloquer cette action. JM essayant d’établir s’il y a une limite sur la puissance de POTUS. Il y en a, au fait, et JM le sait.

JM revenons au fait qu’il devrait y avoir des preuves qui justifient l’action EO. GOV dit qu’aucun n’est requis. JM peut accepter ou non cet argument.

Lisez aussi   Résultat DV lottery 2022 en 2021

Ils parlent de non-révision. JM pense que cela s’applique lorsqu’une affaire a été jugée.

Passons maintenant à la séparation des pouvoirs – GOV dit que c’est comme le programme d’exemption de visa – un cas antérieur. JM demande des explications sur les raisons pour lesquelles POTUS devrait avoir des pouvoirs aussi étendus.

12:42 GOV essayant d’articuler sa position. Je souhaite qu’ils le fassent.

Comprenez simplement, JM pourrait poser des questions qui semblent ne pas comprendre les lois impliquées. Il fait.

JM peut voir comment 1182 (f) sur l’entrée a du sens que POTUS a ce pouvoir, mais il ne s’agit PAS de juger des affaires.

JM essayant de résumer.

JM tente de comprendre pourquoi GOV estime que la DV ne devrait pas être traitée comme des cas d’urgence comme certaines autres classes de visa.

GOV essayant de dire que l’OE était clair, JM souligne que DV n’a pas été appelé pour un traitement particulièrement MAUVAIS. Ainsi, les cas de vieillissement par exemple devraient être les mêmes que ceux de la DV – tous deux méritaient un traitement d’urgence. Pour être clair, le DoS a décidé des choses en fonction de ce qu’il supposait que Trump voulait ou se faisait dire. JM demande s’il existe une documentation expliquant cette justification.

GOV a de nouveau fait valoir qu’on ne peut pas s’attendre à ce qu’ils fassent beaucoup de travail. Pauvres chéris. JM insiste pour que le dossier administratif documente cette justification.

Oh mec, GOV vient d’introduire un terrain arbitraire et capricieux et dangereux avec ce POTUS.

Je vais prendre une autre pause de 5 minutes, puis terminer avec des arguments de réfutation.

OK – nous sommes de retour.

JM demande une clarification des «exceptions d’intérêt national».

Le GOV affirme que certaines catégories de visas de travailleurs et certains visas familiaux sont qualifiés pour les «exceptions d’intérêt national» et les cas critiques.

PL signalant au moins un cas en NZ – parce que cela va au point antérieur que NZ aurait pu être traité en NZ – et donc les cas sont traités de manière arbitraire. Il devrait y avoir un traitement égal en vertu de la loi.

PL continue de faire quelques points complémentaires de réfutation des points antérieurs par le GOV.

PL expliquant clairement la nature capricieuse et arbitraire de l’administration / Trump.

Réfutation de CK – encore une fois – soulignant qu’il y a des gens qui sont blessés et qui pourraient être aidés, même sans que les ambassades ne soient ouvertes. Cela démolit le cas selon lequel il ne s’agit pas de COVID.

CK souligne que l’affaire Trump contre Hawaï est mal citée / mal interprétée – et ce faisant, affecte le droit. Point fort.

CK souligne également l’inégalité de traitement des affaires délivrées dans certains pays et pas dans d’autres.

Jesse Bless (AILA) parle de se tenir debout.

Il précise que le Congrès a construit les lois avec soin, et Trump jette maladroitement cela. Soulignant les incohérences dans le traitement des personnes sous la proclamation.

PL continue de souligner que les avocats du GOV n’ont pas été en mesure de défendre les actions.

L’audience s’est terminée. Je publierai une vidéo dès que possible.

Il serait difficile d’imaginer que le juge ne trouverait pas la qualité pour agir, le préjudice, etc. Je veux dire qu’il serait difficile d’imaginer que nous ne «gagnons» pas. Cependant, la question est de savoir quel remède y aura-t-il. Si le délai est toujours en place, seuls quelques cas peuvent être résolus. Cela en vaudrait toujours la peine, à mon avis, mais la plus grande préoccupation est évidemment la date limite et la façon dont les gens seront touchés si nous ne pouvons pas obtenir une prolongation.

Je pense qu’il faudra quelques jours avant que nous obtenions une réponse – espérons-le d’ici la fin de la semaine prochaine.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Merci beaucoup pour le souci que vous avez au nom de tout les gagnants DV,et tout ceux qui se passé , j’espère Dieu est au contrôle de tout ,nous sommes tous les Créateur d’un même Père le Dieu Créateur,que Dieu vous bénisse et à celui qui avait pensé à ceux Jeux DV loterie,de sauvé la multitude de Personnes pour gagner leurs vie différents parraport a leur Pays,merci que Dieu bénisse les Américains et tout les gagnants que nous rêvons tous devenir Américain,merci a vous tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles sur la DV LOTTERY et l'IMMIGRATION à temps réel.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous êtes abonné maintenant avec succès

Adblock détecté

Nous bénéficions de la publicité pour payer l'hébergement et le nom de domaine afin de vous fournir les informations utiles , s'il vous plait désactivez votre ad block